Le détartrage complet des dents, pour quel rendu ?

détartrageLe détartrage est un soin considéré comme étant essentiel pour les enfants comme pour les adultes. Ses bénéfices sont, en effet, nombreux.

Ce geste permet notamment de prévenir les caries et certains problèmes de gencive. Les résultats peuvent néanmoins être fonction du type de détartrage effectué. Découvrez à quel rendu vous pouvez vous attendre en faisant appel à ce procédé.

 

Le détartrage des dents, un soin réellement essentiel ?

Cette intervention pratiquée par le dentiste a pour premier objectif d’enlever le tartre dentaire. Ce dernier se présente sous la forme d’une plaque qui s’est minéralisée au fil du temps. Recourir au détartrage devient, dans ce cadre, une véritable nécessité.

Le principal intérêt de ce procédé repose sur le fait qu’il permet de lutter contre la parodontopathie, la maladie des gencives. Un tartre dentaire trop longtemps présent sur les dents peut, en effet, entraîner ce type d’affection au niveau des gencives. Si la maladie est décelée suffisamment tôt, le détartrage seul peut suffire. Si elle se trouve déjà à un stade suffisamment avancée, il doit être combiné à une chirurgie.  Dans ce cas, le détartrage sous-gingival doit être effectué.

Le détartrage peut aussi constituer la solution idéale pour les personnes qui désirent avoir les dents blanches. Le tartre dentaire a, en effet, tendance à donner une certaine coloration aux dents. Le détartrage supra-gingival offre ainsi la possibilité d’obtenir un blanchiment des dents.

 

Les procédés du détartrage

En fonction des résultats qu’il désire obtenir, le dentiste peut procéder :

–          A l’aide d’instruments à mains. Il se charge alors d’effectuer toutes les actions nécessaires, à l’aide d’un détartreurdétartreur et d’une curette, pour débarrasser les dents de la plaque qui s’y est accolée.

–          A l’aide d’instruments à ultrasons qui enlèvent la plaque à l’aide d’une pointe métallique vibrante.

Généralement, cependant, le dentiste ne choisit pas entre ces deux instruments, il les utilise de concert. Il procède dans un premier temps au curage manuel pour, par la suite, passer à l’utilisation des appareils ultrasoniques.

Une fois cette première étape effectuée, il enduit les dents d’une pâte ou d’un gel abrasif. Ce produit va permettre d’obtenir un blanchiment des dents : combiné avec l’action de la brosse rotative, toutes les tâches vont alors progressivement s’enlever.

 

Les résultats attendus du détartrage

Cela est bien connu : pour avoir les dents blanches, le détartrage constitue l’un des moyens les plus efficaces. Avant de recourir à d’autres procédés pour le blanchiment des dents, le mieux est tout d’abord de demander à son dentiste si le détartrage peut porter ses fruits.

En plus de permettre d’avoir les dents blanches, cette intervention offre aussi d’autres avantages. Elle lutte, en effet, contre :

–          Le développement des bactéries ;

–          Les maladies à l’intérieur de la bouche ;

–          Les irritations de la gencive.

 

La fréquence idéale pour un détartrage

détartrage des dentsPour avoir les dents blanches et les garder dans cet état, procéder à un détartrage bi-annuel (donc deux fois par an) est fortement conseillé. C’est, en effet, à ce rythme, que les éléments extérieurs se greffent à la dentition pour finir par former une plaque.

Si vous êtes un adepte du thé, du café, des cigarettes ou êtes sous antibiotique, cette fréquence est à respecter.

Il faut cependant souligner que la formation du tartre est fonction de chaque individu. Le contexte dans lequel il se forme joue, en effet, un rôle très important dans le temps qu’il met à se greffer aux dents. Afin de déterminer la fréquence idéale pour se rendre chez le dentiste en vue d’un détartrage, il faut donc se fier aux conseils de ce professionnel de la dentition. A noter, de plus, qu’un détartrage trop fréquent risque d’affiner l’émail des dents, attention donc à ne pas en abuser.

 

Autres effets du détartrage

En plus d’être un procédé permettant d’obtenir le blanchiment des dents, le détartrage a aussi un autre effet : celui d’amoindrir considérablement le risque de crise cardiaque et d’attaque cérébrale. Une étude menée par des cardiologues taïwanais ont permis de mettre à jour ces nouveaux effets de ce procédé.

Le détartrage effectué deux fois par an lutte contre le développement des bactéries à l’origine des inflammations générant les maladies cardio-vasculaires.

Parallèlement, une étude suédoise a aussi permis de souligner que les maladies de la gencive se trouvent à l’origine de maladies cardio-vasculaires et d’attaques cérébrales. Les personnes sujettes à des saignements de gencives (problème qu’un simple détartrage permet de résoudre) ont plus de risque d’être victime d’attaque cérébrale.

 

Pour avoir les dents blanches, pour retrouver un joli sourire, pour soigner une maladie des gencives ou pour réduire les risques d’attaques cérébrales ou de maladies cardio-vasculaires, les raisons pour procéder à un détartrage ne manquent pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *