Que faire en cas de rage de dent ?

rage de dentLa rage de dent est parfois inévitable lorsqu’une carie a malheureusement atteint le nerf d’une dent. Le nerf est une cellule vivante,  c’est d’ailleurs par son biais qu’une dent est susceptible de garder tout son éclat et sa blancheur. Ainsi, une dent dévitalisée n’est autre qu’une dent dont on a enlevé le nerf, et celle-ci fini souvent par se griser.

Aussi, pour avoir les dents blanches, mieux vaut éviter la rage de dent, d’autant plus que cela fait mal, mais ce n’est pas toujours possible. Nous sommes tous susceptibles de connaître un jour la désagréable sensation, la douleur dentaire qui accompagne une rage de dents plus ou moins forte.

Aussi, si vous êtes dans cette situation, que vous connaissez une véritable douleur dentaire ou que c’est le cas d’un de vos proches d’ailleurs, vous pouvez être amenés à vous poser la question de ce qu’il faut faire pour y remédier. A travers ces quelques lignes nous allons tenter d’apporter un maximum de réponses en la matière.

Rage de dent : le réflexe prise de rendez-vous chez le dentiste

Aussitôt qu’une douleur dentaire se fait sentir, le premier réflexe qu’il convient de mettre en place est de téléphoner pour prendre un rendez-vous avec son dentiste. Cette étape est inévitable malheureusement pour certains, en particulier ceux qui ne sont pas rassurés par ce genre de spécialistes.

En effet, si une dent nous fait souffrir c’est comme il a été évoqué plus haut que le nerf est atteint, ce qui nous fait donc ressentir la douleur. Les effets sont les suivants : une impression d’intense douleur lancinante autour de la dent, une gencive parfois enflammée et bien rougie. Parfois il est même très difficile de déterminer soi même avec précision la dent sur laquelle porte la douleur qui peut vite devenir insupportable.

Dans tous les cas, cela va très certainement conduire à une dent dévitalisée, c’est à dire que le dentiste sera dans l’obligation d’arracher le nerf, en perçant un trou dans la dent au préalable, qu’il rebouchera par la suite. Bien évidemment, cette opération ne se fait pas sans anesthésie locale afin de ne pas accentuer les douleurs dentaires ressenties. Cela dure moins d’une trentaine de minute en soi.

La prise de rendez-vous doit être rapide dans le cas de rage de dents, afin de vous éviter de souffrir au maximum. Aussi, n’hésitez pas à aller consulter un autre dentiste que celui que vous voyez d’habitude si celui-ci ne peut pas vous prendre en urgence. Il s’agit avant tout de votre santé, qu’il ne faut pas négliger, bien que nous allons voir que des remèdes temporaires sont possibles en cas de douleurs dentaires.

Il est à noter que certains individus seront plus sensibles aux rages de dents et pourront en faire à répétition. Ce qui peut laisser penser certains qu’ils ont les « dents pourries » d’ailleurs dit un peu vulgairement, ou plutôt assez fragiles et c’est malheureusement le cas de certaines personnes. C’est d’autant plus important que si vous êtes sujets  ce genre de désagrément il faut savoir rapidement y palier. Un contrôle fréquent chez le dentiste peut d’ailleurs être requis.

 

Astuces pour calmer la rage de dent

En attendant le rendez-vous avec le dentiste, il vous faudra essayer de calmer la névralgie dentaire qui se fait sentir. Pour ce faire il existe plusieurs possibilités.

Tout d’abord vous pouvez essayer d’appliquer des glaçons, fourrés dans un sac congélation par exemple et/ou dans un torchon, au niveau du côté qui vous fait souffrir. C’est bien connu, le froid peut aider à atténuer la douleur. Ces glaçons ne doivent tout de même pas être directement au contact de la peau ou de la gencive afin de ne pas vous brûler. Ceci dit, l’effet sera relatif en fonction de votre sensibilité mais aussi de l’intensité de la douleur et du temps qu’il a fallu pour que celle-ci s’installe et vous fasse réagir.

Ensuite, ou plutôt en parallèle, vous pouvez envisager de prendre un doliprane afin de calmer la douleur, ou un advil par exemple. Le but doliprane contre la douleurétant de vous soulager. La encore, l’effet de ce médicament sera fonction de votre sensibilité prenez ce que vous avez l’habitude de prendre lorsque vous avez des maux de tête.

Il faut d’ailleurs souligner qu’une rage de dent peut très bien s’accompagner de fièvre. Aussi, si c’est le cas pour vous, n’hésitez surtout pas à prendre quelque chose afin de faire passer la douleur.

En outre, évitez de manger du côté où vous avez mal et surtout, évitez les aliments sucrés qui ne feront qu’accentuer la gravité de l’infection. Sucres et dents ne font pas bon ménage…

Enfin, une rage de dent ne doit surtout pas vous empêcher de vous brosser les dents. Sachez que même ci cela n’est pas très agréable, conserver une bonne hygiène dentaire est primordiale afin de ne pas accentuer les dégâts déjà causés.

 

Douleurs dentaires dûes à une poussée de dents

Il est à noter tout de même qu »il nous arrive de parler de rage de dent lorsqu’un enfant fait ses dents. Il s’agit là plutôt d’une poussée de dents de lait, ce qui peut être très douloureux, c’est pourquoi il est conseillé de donner des jouets à mastiquer comme la fameuse Sophie la girafe aux plus jeunes afin de les aider à sortir leurs dents et à lutter contre la douleur.

De même, en fin d’adolescence, la dent de sagesse est de mise. Celle-ci se met à pousser et peut être à l’origine d’une véritable névralgie dentaire. En outre, les dents de sagesse ne préviennent pas lorsqu’elles apparaissent et d’ailleurs celles-ci ne se manifestent pas au même âge d’un individu à l’autre. Certains les auront très précocement, aux alentours de 16 ans par exemple, d’autres beaucoup plus tardivement, vers les 21 ans.

Toujours est-il que cette névralgie dentaire est tangible, il s’agit là d’une des pires douleurs dentaires que nous avons probablement à affronter, en dehors des infections dentaires. D’ailleurs, certains ne possèdent pas la place nécessaire pour accueillir ces nouvelles dents sur leur mâchoire, ce qui conduit inévitablement à l’opération des dents de sagesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *