Le recours à une fausse dent : les techniques existantes

fausse dentSe faire poser une fausse dent afin de palier à un trou dans notre dentition est chose courante et plutôt facile à mettre en place. Bien entendu, cela nécessitera une petite visite chez le dentiste, dont certains ne raffolent pas tellement.

Mais après tout, un dicton le dit bien : « il faut souffrir pour être belle » (ce qui est aussi valable pour la gente masculine bien entendu). Quoi que les choses peuvent très bien se passer sans douleur ou en tout cas celle-ci sera minimisée avec les progrès que l’on a pu faire en la matière aujourd’hui.

Alors que certains rêvent d’avoir les dents blanches comme au premier jour, d’éviter les « dents pourries » s’ils ont tendance à avoir des dents plutôt très fragiles et / ou une rage de dent attenante, d’autres ont un besoin concernant le fait de combler un trou dans leur dentition.

Ainsi, si vous avez un espace vide au sein de votre dentition, qui vous contraint dans votre quotidien, que ce soit d’ordre pratique pour la mastication des aliments ou d’ordre purement esthétique car ce petit trou se voit lorsque vous souriez et que vous souhaitez y remédier, nous allons évoquer les diverses possibilités en terme de fausses dents que vous pouvez envisager dans un futur plus ou moins proche.

 

Fausse dent : mode d’emploi

Afin de poser une fausse dent, différentes techniques existent. Cependant, il est primordial de prendre une empreinte de votre mâchoire et / ou en tout cas de paramétrer la taille de cette fausse dent. En effet, vous vous doutez bien que l’on ne peut pas intégrer dans un espace prédéfini une dent d’une largeur trop importante par exemple.

De même, si celle-ci est trop longue vous aurez du mal à fermer la bouche et au contraire si celle-ci est trop petite, elle ne pourra pas jouer son rôle au sein de votre dentition correctement, qu’il s’agisse plutôt de la découpe ou du broyage des aliments.

Ce postula étant posé, il faut savoir que vous pourrez être amenés à choisir la manière dont vous préférez que l’on vus fixe cette fausse dent, en fonction de votre degré de sensibilité mais également en fonction du coût de celle-ci. D’ailleurs veillez à bien choisir votre dentiste aux vues des différents échos que vous pouvez en avoir par le biais d’avis de personnes qui vous sont proches ou même sur internet. Le choix d’un bon dentiste est primordial pour votre satisfaction et sachez que les prix peuvent varier en fonction des cabinets.

L’idéal, et vous en conviendrez sûrement, étant de trouver un bon dentiste compétant et avec des tarifs plutôt attractifs. Les jeunes dentistes d’ailleurs mettent souvent en place un tarif moins exorbitant si l’on puis dire. De même, se faire soigner par un dentiste dans un centre de la croix rouge peut être une solution afin de baisser les coûts, bien que le délai d’attente pour avoir un rendez-vous soit souvent plus important.

 

Implant dentaire, bridge dentaire ou dent sur pivot ?

Ces trois notions font référence à la pose d’une fausse dent, tout du moins se sont les premiers mots qui peuvent venir à l’esprit. Mais qu’est-ce qui les distingue réellement ? C’est ce que nous allons voir par la suite.

L’implant dentaire

implant dentaireL’implant dentaire, comme son nom l’indique est un implant, il s’agit donc de quelque chose que nous allons implanter dans la peau et plus particulièrement à travers la gencive et dans la mâchoire. En réalité il s’agit du système qui va permettre d’ancrer une fausse dent là où il devrait y en avoir une. Elle remplace la racine, élément naturel qui permet de fixer la dent. Cet implant dentaire est bien souvent sous forme de visse et sert donc de support à une prothèse dentaire.Cette petite visse que l’on implante est généralement en titane, pour éviter tout rejet de la part de notre corps, ce qui aboutit à une opération plutôt fiable.

Afin de disposer un implant dentaire, il faut savoir qu’il est tout de même nécessaire d’avoir une certaine épaisseur d’os dans la mâchoire. Ainsi, cela fait parti des analyses qui seront faites pour savoir si vous pouvez ou non avoir recours à cette technique pour la pose d’une fausse dent. Si cette épaisseur est insuffisante il vous faudra d’abord avoir recours à une greffe osseuse afin de s’assurer que le maintien de la nouvelle dent reste possible.

Le bridge dentaire

Le bridge dentaire ne fait pas appel à l’implant dentaire pour le remplacement d’une dent manquante. Le concept est plutôt simple en soi : pour fixer la prothèse dentaire, il faut s’appuyer sur les dents attenantes au trou. Ainsi, une colle spécifique peut être utilisée afin de maintenir la nouvelle dent avec les deux autres dents naturelles. Ces dents existantes peuvent être également légèrement limées de manière à introduire la dent manquante avec deux « capuchons » qui vont venir se mettre au niveau de ces dents.

bridge dentaire

L’image de la formation d’un pont convient très bien au concept du bridge dentaire. En effet, il faut voir le trou comme un ravin, auquel on va palier en construisant un palier entre les deux bords du ravin. Là c’est pareil, on va relier les dents existantes avec une nouvelle dent, de manière à ce que le tout soit suffisamment solide et que la nouvelle dent soit bien entendu fonctionnelle.

Cette technique pour la pose d’une fausse dent est donc moins intrusive que l’implant dentaire dans la mesure où on ne touche pas à la mâchoire en elle même. Les seules conditions pour la pose d’un bridge dentaire sont que les dents qui servent de pilier soient d’abord existantes de part et d’autres du trou mais aussi suffisamment solides pour remplir leur rôle de maintien et d’encrage de la nouvelle dent.

La dent sur pivot

Une dent sur pivot va consister à « remouler » une nouvelle dent, alors que la racine de l’ancienne dent est toujours présente. C’est à dire que la racine est toujours fonctionnelle, on n’a donc pas besoin d’utiliser un implant dentaire qui va jouer son rôle.

En réalité c’est ce qu’on appelle la couronne, partie de la dent visible qui est recouverte de l’émail, qui est dent sur pivotendommagée. Il va donc falloir combler ou remplacer cette partie.

C’est le cas notamment lorsqu’une carie s’est présentée mais n’a pas eu le temps d’aller jusqu’à la racine (et dans ce cas vous pouvez vous estimer heureux) ou qu’une chute a fait quelques dégâts, toujours sans répercussion  gravissime sur la racine.

La dent sur pivot ainsi construite va être posée au niveau du trou ou de la dent endommagée et fixée à l’aide d’une tige au niveau du canal dentaire.

 

Le choix dans le matériau utilisé

Votre fausse dent peut avoir l’apparence que vous souhaitez si l’on puis dire car le choix du matériau final vous appartient. Bien entendu, le coût de cette nouvelle dent sera fonction de ce matériau choisi.

En outre, vous pouvez opter pour un métal précieux : or ou argent par exemple. Sachez que ce type de fausse dent est très onéreux et que cela ne passe généralement pas inaperçu lorsque vous souriez. Mais après tout, chacun son choix.

Vous pouvez opter également pour du nickel ou du titane, votre dent sera donc de couleur grise comme avec l’argent bien qu’il s’agisse d’un métal beaucoup moins précieux mais suffisamment résistant.

Si avoir les dents blanches est primordial pour vous et que vous souhaitez que votre fausse dent passe plutôt inaperçue, comme si vous n’aviez jamais eu de trou dans votre dentition, préférez plutôt de la céramique. Ainsi, l’éclat naturel de vos dents sera plus en adéquation avec ce matériau. C’est d’ailleurs ce qui est le plus courant aujourd’hui en terme d’utilisation par rapport aux métaux précieux qui étaient plutôt très à la mode au siècle dernier (ce qui a valu certains pillages de tombes ceci dit en passant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *