Le processus pour dévitaliser une dent

dévitaliser une dentAu cours de ces dernières années, le terme «dévitaliser une dent » est devenu de plus en plus à mode. D’ailleurs, il semblerait bien qu’il ait remplacé le terme «  extraction dentaire ».

Mais sachez qu’en réalité, ces deux termes désignent deux pratiques dentaires différentes. Si vous ne savez pas du tout ce que veut dire « dévitaliser une dent », vous ne tarderez pas à le savoir au sein de cet article.

 

 

Quelques mots sur la dévitalisation de dent

Cet acte consiste à supprimer le tissu pulpaire de la couronne et de la racine afin que la dent soit privée des terminaisons nerveuses et vasculaires et ne soit plus sensible. On ne peut donc plus avoir mal, ou du moins ressentir de douleur liée à cette dent, une fois que celle-ci a été dévitalisée.

Les dentistes optent pour cette voie afin de soigner une dent en profondeur et aussi pour éviter l’extraction de la dent, qui pourrait réduire considérablement le capital dentaire. D’ailleurs, partout dans le monde, c’est une pratique à la mode.

En outre, les gens qui ont choisi de dévitaliser une dent ne souffrent plus du tout de rage de dent étant donné que les infections ainsi que les autres stimulus ne touchent plus la sensibilité de leur dent dont le nerf a été supprimé. C’est donc une bonne option pour avoir une vie tranquille, si l’on puis dire, ou du moins sans douleur dentaire, bien que l’on y ait recours en cas de problème et que l’on ne dévitalise pas toutes les dents mais seulement celles qui posent problème.

 

Dans quels cas opter pour la dévitalisation d’une dent ?

De manière générale, le dentiste préfère dévitaliser la dent au lieu de l’arracher pour plusieurs raisons. Nous pouvons citer les caries profondes qui provoquent des rage de dent à répétition, des dents abimées et cassées ou encore les dents qui ont plusieurs fois subies les mêmes interventions dentaires et les dents grises.

Outre ces raisons classiques, le dentiste peut également proposer cette opération en vue d’un traitement efficace s’il constate que les dents de son patient sont sensibles au chaud ou au froid, s’il remarque la présence de dent grise ou encore, si son patient a mal à chaque fois qu’il mâche ses aliments.

Dans tous les cas, grâce à ce traitement de choc, non seulement on évite efficacement la rage de dent mais on évite aussi de perdre le très précieux capital dentaire (c’est à dire le nombre total de dents que l’on possède) à cause d’une extraction de dents.

 

Tout sur le processus de dévitalisation de dent

Le fait de dévitaliser une dent est également connu sous le nom de « traitement canalaire ». Généralement, le traitement canalaire se fait en 4 phases ou 5, suivant le cas. Dans tous les cas, vous devez comprendre qu’avant de passer à l’acte, le dentiste mettra son patient sous anesthésie locale pour que ce dernier ne sente aucune douleur durant toute l’opération. D’ailleurs, pour certains il faudra que la dose d’anesthésiant soit plus importante que pour d’autres.

  • La première phase consiste à ouvrir la structure dentaire afin d’atteindre l’infection et constater son état. C’est généralement à ce stade qu’ils vont utiliser la roulette afin de creuser la dent et de voir en dessous de la dernière couche ce qu’il se passe.
  • Pour ce qui est de la seconde phase, elle vise à supprimer le tissu infecté, à nettoyer et à stériliser le canal pour éviter aux bactéries et aux toxines de se propager.
  • La troisième étape consiste à obturer le canal et la quatrième étape est juste une étape de vérification de tout ce qui a été fait.
  • La cinquième étape touche essentiellement les personnes qui ont une couronne dentaire endommagée, car durant cette étape, le dentiste appliquera une nouvelle couronne dentaire pour bien protéger la dent.

Suite à la dévitalisation d’une dent, il est tout à fait normal de ressentir une petite gêne quelques jours après l’opération, et il ne faut que quelques jours pour s’y adapter. De même, il est normal de ressentir quelques douleurs, mais grâce aux antidouleurs, elles peuvent disparaitre très rapidement. Suivant certains cas, le dentiste peut donner des antibiotiques pour soigner efficacement les infections. Il est aussi probable que la dent perde de sa couleur blanche.

Certaines dents dévitalisées deviennent légèrement grises, ce qui n’est absolument pas visible lorsqu’il ne s’agit pas des dents de devant et un peu moins esthétique autrement mais il existe toujours des solutions pour le blanchiment des dents.

 

Les idées fausses concernant la dévitalisation des dents

Par manque d’informations, de très nombreuses personnes ont peur d’aller chez le dentiste pour se faire dévitaliser une ou plusieurs dents.

La première idée fausse concernant cette opération est très populaire et c’est celle qui prétend que suite à la dévitalisation d’une dent, cette dernière va nécessairement devenir une dent grise, voire même noire. En effet, une dent peut devenir grise, jaune, marron ou noire pour de très nombreuses raisons et une dent dévitalisée ne ressemble en rien à une dent pourrie.

Certaines personnes croient qu’on risque de souffrir davantage de rages de dents lorsque l’on dévitalise une dent. Ceci est bien entendu, une idée totalement fausse, car cette opération vise justement à se débarrasser définitivement de ces terribles rages de dents. Rappelez-vous, elle consiste à priver la dent de terminaisons nerveuses, rendant l’individu non sensible au niveau de cette dent.

D’autres personnes pensent que le traitement canalaire est la meilleure des préparations lorsqu’on veut arracher une dent ; c’est vrai est faux en même temps. En effet, c’est une excellente idée si on veut la remplacer par une fausse dent, mais d’un autre côté c’est faux, car la dévitalisation dentaire est avant tout un traitement.

 

En conclusion, ce processus permet de guérir les douleurs que l’on peut ressentir à une dent, en supprimant le nerf de celle-ci. La liaison dent-cerveau n’est ainsi plus faite et on ne ressent plus la douleur. Comme toute intervention, celle-ci n’est faite qu’en cas de vrai besoin lié à une infection que l’on ne peut guérir autrement car il est trop tard pour la dent. Il se peut que par la suite la dent devienne grise mais ce n’est pas forcément systématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *