Remédier aux dents en avant

      Aucun commentaire sur Remédier aux dents en avant

dents en avantAvoir les dents en avant est encore chose possible aujourd’hui. Heureusement, il existe certaines solutions à mettre en place pour y remédier. De même qu’avoir les dents blanches, palier à une problématique de dents en avant peut être une préoccupation majeure pour un individu.

Ainsi, de quelle manière peut-on remédier au mieux au problème de dents en avant, qui est susceptible de toucher une certaine partie de la population ? A partir de quel âge faut-il entreprendre un traitement afin que celui-ci soit le plus efficace possible ? Se sont un exemple de questions auxquelles nous allons tenter de répondre à travers cet article consacré aux dents.

Les dents en avant : généralités

La première des raisons pour remédier aux dents en avant est, bien comme souvent lorsque l’on touche aux dents, purement esthétique. Le regard de l’autre revêt souvent une importance et ce d’autant plus à certaines époques de notre vie comme à l’adolescence, où les jeunes ne sont parfois pas très tendres entre eux mais aussi avec leur entourage.

Outre le fait esthétique d’un décalage des dents entre les dents de devant du haut et leurs homologues sur le bas de notre mâchoire, une réelle gêne peut être observée pour mâcher et notamment couper les aliments. Tout dépend bien sûr du degré de ce décalage entre dents du haut et dents du bas, s’il existe. La plupart du temps, les dents les plus en avant sont celles du haut, tandis que celles du bas restent plus ou moins alignées avec le restant de la dentition.

Vous l’aurez donc compris, les dents en avant peuvent concerner uniquement la partie haute de la dentition, la partie basse ou bien les deux, le plus fréquent étant le décalage du haut. Lorsque celui-ci touche la dentition du bas, il se peut qu’il s’agisse d’un problème de positionnement de la mâchoire inférieure vis à vis de la mâchoire supérieure. C’est donc la position des os entre eux qui peut créer ce dérèglement.

Il est à noter que certaines personnes ont un décalage important dans leur dentition du fait de la longueur de certaines de leurs dents qui peuvent êtres trop importante, ou en tout cas que cela n’aide pas pour un alignement parfait.

 

 

Prévenir le décalage des dents

enfant qui suce son pouceBien souvent, une personne qui possède la caractéristique de dents en avant a sucé son pouce ou bien même l’index et/ou le majeur durant son enfance. C’est en effet à ce moment là que tout se joue, où nos dents de lait laissent la place aux dents définitives, aux alentours de 6 ou 7 ans que veiller à ce que l’enfant ne présente pas de décalage au niveau de sa dentition est primordial.

Ainsi, bon nombre d’adultes sucent encore leur pouce, même après la majorité atteinte, ce geste qui peut s’avérer réconfortant pour certains est une véritable catastrophe pour la dentition. Il convient donc afin de prévenir tout décalage dans la dentition de son enfant d’éviter de le laisser sucer son pouce trop longtemps. Notamment en l’obligeant par exemple à retirer son pouce lorsque celui-ci doit parler (si c’est un vrai bavard, il oubliera vite ce petit « tic » et vous y gagnerez également en compréhension vis à vis de ce que celui-ci vous dit).

Il est possible d’envisager de mettre du vernis avec un goût amer, pour décourager les individus de ronger leurs ongles en tant normal, afin de provoquer le dégoût lorsque l’on met son doigt dans la bouche afin d’éviter ce problème de dentition.

Ceci dit, comme il a été évoqué un peu plus haut, certaines personnes ont les dents en avant, notamment concernant la dentition du bas, car cela peut également être dû au positionnement de la mâchoire inférieure vis à vis de la mâchoire supérieure. Ainsi prévenir ce décalage est difficile dans la mesure où il s’agit d’une caractéristique physiologique d’un individu, à laquelle on ne peut remédier que par l’opération de la mâchoire. Ces personnes ont bien souvent le menton saillant, donc bien visible, un peu trop porté sur l’avant lorsque les dents du bas sont en amont des dents du haut et au contraire un peu effacé lorsque les dents du bas sont bien en arrière par rapport aux dents du haut.

 

Le traitement des dents en avant

Porter un appareil dentaire est la solution la plus courante afin de remédier à ce type de problème de dentition. enfant avec appareil dentaireEn effet, celui-ci ne s’utilise pas uniquement lorsque quelques dents sont décalées les unes par rapport aux autres et de manière légère. En effet, porter un appareil dentaire est envisageable et même vivement conseillé lorsqu’un fort décalage est observé. On l’envisage généralement au cours de l’adolescence, il est même conseillé d’en poser un avant, dès 8-9 ans, afin de faire en sorte que le problème ne s’aggrave pas outre mesure et qu’il soit plus facile à prendre en main.

Bien entendu, le port d’un appareil dentaire n’est pas sans douleur mais celle-ci est généralement modérée. L’orthodontiste est chargé de resserrer tous les mois environ l’appareil de manière à régulariser le problème jusqu’à l’obtention d’une dentition parfaite, en tout cas dans son alignement (certains soucis comme le problème de « dents pourries » ne pouvant être résolus avec un appareil dentaire, qui va essentiellement servir à réaligner les dents).

L’opération de la mâchoire peut être une alternative dans la mesure où les dents du bas sont décalées vers l’avant ou vers l’arrière. Puisqu’il s’agit d’une intervention lourde, il est conseillé d’attendre un certain âge avant de procéder à celle-ci, et ce d’autant plus que la mâchoire ne doit plus évoluer par la suite, sous peine de voir les efforts entrepris réduits à néant. Il serait donc dommage de financer ce type d’opération pour ensuite constater que le problème revient ou s’est « décalé » ailleurs. En outre, les chirurgiens dentistes sont les plus compétents pour vous informer des risques de l’opération de la mâchoire et des précautions à prendre afin de s’assurer que l’opération soit un succès.

Autre solution plutôt récente et peu pratiquée pour ce type de problème : l’implantologie qui consiste à avoir recours à la pose d’implants dentaires. Ainsi, il serait possible par exemple de tailler certaines dents qui seraient trop longues et de poser une ou plusieurs prothèse (fausse dent en tout cas pour une partie de celle-ci) afin de remédier au décalage des dents qui serait dû à une incompatibilité de formes et de dimensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *