Tout savoir sur le blanchiment des dents

blanchiment des dentsTout le monde voudrait avoir les dents blanches. Rien de tel qu’un sourire éclatant, en effet, pour parfaire son apparence : c’est un idéal auquel beaucoup de personnes aspirent.

Il s’agit, non seulement d’une arme de séduction mais aussi d’un garant d’une bonne santé. Hérédité, maladie ou encore un mauvais rythme de vie, plusieurs facteurs peuvent cependant nuire à la couleur des dents. Pour que ces dernières retrouvent leur éclat, la meilleure solution consiste en un blanchiment des dents.

Découvrez comment avoir les dents blanches

 

C’est quoi un blanchiment des dents ?

Le blanchiment des dents est un traitement esthétique dentaire, consistant à éclaircir la teinte des dents. L’opération se base sur l’application d’un produit spécifique : le blanchisseur de dents. Ce dernier est composé notamment d’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène.

Généralement sous forme de gel, ce produit sert à décolorer la dentine et l’émail de nos dents, enlevant ainsi les couches jaunies ou brunies si peu esthétiques. Le blanchiment dentaire peut être pratiqué auprès d’un cabinet dentaire ou à domicile, mais – dans tous les cas – uniquement après consultation d’un spécialiste.

Selon le degré de la décoloration nécessaire, les résultats peuvent être visibles plus lentement ou plus rapidement. Quelques séances sont nécessaires avant d’obtenir une blancheur optimale. Il faut néanmoins noter que, revêtant un caractère esthétique, le blanchiment des dents doit maintenir la couleur naturelle des dents afin que la teinte s’harmonise à l’ensemble du visage.

 

Qui peut avoir recours à une telle opération ?

Traversant l’émail, le produit utilisé pour blanchir les dents est assez puissant et ne peut être appliqué que sous certaines conditions. Les personnes âgées de moins de 18 ans et allergiques au peroxyde ne peuvent notamment avoir recours à ce traitement pour avoir les dents blanches. Une femme enceinte ou qui allaite ne peut non plus solliciter ce genre d’opération, tout comme les personnes dotées de dents sensibles.

Le candidat au blanchiment des dents doit absolument avoir des dents saines, sans caries. Si les dents ont déjà été soignées auparavant, il y a également risque que l’application du produit blanchisseur de dents s’accompagne de douleurs au niveau de celles-ci, ce qui peut être cher payé pour des dents blanches.

Bien que les dents puissent être fortement jaunies, une bonne hygiène bucco-dentaire est bien entendu indispensable pour assurer l’efficacité de l’opération. Irritations gingivales, sensibilité de l’émail ou encore dévitalisation dentaire ne doivent être au rendez-vous.

Il faut savoir que le blanchiment peut servir de traitement, par ailleurs, en cas de dyscoloration d’origine traumatique, externe ou encore d’origine médicamenteuse. Il revient seulement au dentiste d’évaluer la situation et de choisir ainsi la technique la mieux adaptée pour blanchir les dents.

 

Les traitements dans un cabinet dentaire

Si le patient choisit de réaliser le blanchiment des dents auprès d’un cabinet dentaire, deux techniques peuvent être appliquées par le dentiste.

–          La méthode « au fauteuil »

Le blanchiment dit « au fauteuil » est réalisée en intégralité au cabinet. Le nombre de séances dépend de l’intensité de la dyscoloration, mais en général, deux séances sont déjà suffisantes pour retrouver une dent blanche. Avant l’opération, le dentiste prend l’empreinte dentaire du patient, qu’il utilisera ensuite pour réaliser une gouttière sur mesure. Le produit blanchisseur de dents est appliqué sur la gouttière, qui sera à son tour placée au niveau des dents du patient.

Selon besoin, le dentiste peut également utiliser un laser ou une lampe spécifique afin d’avoir une activation optimale du processus. Le temps de pose de l’application s’étale de 20 à 90 environ, en fonction de l’intensité du jaunissement dentaire.

–          La méthode ambulatoire

La technique ambulatoire, de son côté, est réalisée en deux principales séquences : la première au cabinet et la deuxième à domicile. Comme pour la méthode « au fauteuil », le blanchiment des dents se fait par application de gel blanchissant via une gouttière. Dans un premier temps, le traitement est réalisé par le dentiste lui-même auprès de son cabinet, puis le patient va poursuivre l’application chez lui en respectant les prescriptions.

La dose du peroxyde d’hydrogène est généralement réduite pendant l’application à domicile. En principe, la gouttière est portée entre 15 à 60 minutes par jour selon le degré de la dyscoloration à traiter.

Il est à rappeler que l’opération de blanchiment est sensé être indolore. En cas de problèmes quelconques, il est ainsi conseillé de contacter le spécialiste au plus vite. Afin de blanchir les dents de manière efficace, il est par ailleurs nécessaire de respecter une bonne hygiène de vie.

 

Les traitements à domicile

L’éclaircissement dentaire ne se fait pas forcément auprès d’un cabinet spécialisé. Ceux qui souhaitent avoir une icône maisondent blanche peuvent parfaitement réaliser l’opération eux-mêmes, à la maison, en se procurant des produits de blanchiment auprès des pharmacies et parapharmacies. Les experts dans le domaine ont mis au point des kits blanchisseurs faciles à utiliser.

Le peroxyde d’hydrogène reste l’actif de base, mais les doses utilisées sont largement réduites par rapport aux applications dans les cabinets dentaires. Parmi les produits de blanchiment utilisables à domicile, on peut notamment citer le gel avec pinceau. A appliquer au niveau de la surface des dents à éclaircir, ce kit est particulièrement prisé pour la précision qu’il permet.

Il existe également des bandes autocollantes, tout aussi faciles d’usage. Recouvertes de gel à raison de 6 %, elles sont à placer au niveau des dents à blanchir. Le port de gouttières comme dans les méthodes « au fauteuil » et ambulatoire est tout aussi possible à domicile. Vendues en pharmacie, il s’agit de gouttières jetables déjà prêtes à l’emploi, dont les doses de gel blanchisseur sont personnalisables.

Afin de bien blanchir les dents, l’usage de ces kits doit être régulier et associé à une bonne hygiène de vie. Le traitement dure généralement deux semaines, à raison de 15 à 30 minutes d’application par jour. Pour ce qui est des résultats, leur durée peut aller jusqu’à 12 mois en fonction du traitement suivi et du profil du patient.

 

Des effets secondaires possibles ?

Si le blanchiment des dents est indolore, il peut arriver que quelques effets indésirables apparaissent pendant ou après le traitement. En contact avec les gencives, le peroxyde d’hydrogène peut notamment entraîner des sensibilités. Ce n’est pourtant pas si grave. Il suffit seulement de faire une pause de 2 ou 3 jours ou, si besoin, d’appliquer un gel fluoré entre les applications de gel blanchissant.

Chez certaines personnes, le port de gouttières jetables peut également entraîner l’endommagement de la pulpe de la dent et de la gencive, mais uniquement lorsque la forme du produit ne correspond pas à celle de la mâchoire du porteur.

Ceci étant, le recours au blanchiment pour avoir des dents blanches ne comporte pas de risques importants. A condition toutefois que l’opération soit suivie par un spécialiste et que les conditions d’usage indiquées sont respectées à la lettre.

 

Le prix d’un blanchiment des dents

Le prix d’un blanchiment des dents peut largement varier en fonction de la méthode appliquée. Le blanchiment auprès d’un cabinet dentaire coûte notamment dans les 300 à 450 euros environ, tandis que le blanchiment ambulatoire peut coûter jusqu’à plus de 650 €.

Le traitement à domicile reste le plus abordable, mais là encore, les tarifs restent variés selon les produits utilisés. Les bandes blanchissantes ne coûtent généralement que 30 à 60 € environ, de même que le gel à pinceau. L’acquisition de gouttières sur mesure s’avère, par ailleurs, plus coûteuse, allant, en principe de 600 à 1 000 €.

Dans tous les cas, il est vivement conseillé de consulter un spécialiste avant de choisir un produit blanchissant dentaire. Bien qu’esthétique, le blanchiment des dents reste, en effet, un processus médical. Le traitement doit bien correspondre à chaque profil afin d’obtenir les meilleurs résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *